Présentation

Ce récit à deux voix, accompagné à l'accordéon, est une libre adaptation des textes de Georges Perec "Récits d'Ellis Island" et de Jeanne Benameur "Ceux qui partent".

Ellis Island est un ilot de 14 hectares, situé à quelques encablures de la pointe sud de Manhattan. A partir de 1892, il fut le passage obligé de la grande majorité des candidats à l'immigration aux Etats-Unis, c'est-à-dire tous ceux qui, "chassés de leur pays natal par la misère, la famine, l'oppression politique, raciale ou religieuse" avaient rêvé de l'Amérique. En 1924 seize millions de personnes en provenance d'Europe avaient transité par Ellis Island, et plus de trente millions à sa fermeture en 1954. A l'heure actuelle, 40% des Américains comptent parmi leurs ascendants directs, au moins l'une d'entre elles. Comme l'écrit Georges Perec, Ellis Island est "le lieu même de l'exil, le non-lieu, le nulle part". Mais au- delà d'Ellis Island, cette "Porte d'or" que les immigrants avaient surnommée "l'île aux larmes", ce récit est d'abord une réflexion universelle sur l'exil, avec sa dimension d'errance mais aussi d'espoir.

Tarifs / ouverture

Tarifs

Tarifs non communiqués.

Ouverture

Vendredi 15 mars 2024 à 20h.